Le Citron – l’agrume aux dix mille vertus

Je partage avec vous un article très intéressant sur le citron en tant qu’alicaments, article écrit par Jean Pélissier et publié sur son blog dont vous retrouverez le lien en bas de page. Un grand merci à ce thérapeute de qualité pour le partage de son savoir !

Le citron, « citrus limon », Ning Meng 柠檬 en chinois est un agrume issu du citronnier.

Le citronnier est un arbuste de 5 à 10 m de haut, à feuilles persistantes, de la famille des Rutacées.

Il est cultivé depuis plus de 3000 ans, d’abord en Chine, dans les contreforts du Cachemire, puis en Inde. Il arriva ensuite en Grèce pour s’implanter dans tous les pays du pourtour méditerranéen, et finir à Menton, la ville du citron !

D’abord appelé « limon », en Italie il devint « limone » qui vient de l’arabe « li mun ». Cela a donné le « limoncello » italien et notre limonade. Citron lui, vient du latin « citrus ».

Il existe deux catégories de citrons : les jaunes et les verts, encore appelés lime.

C’est réellement et à moindre frais, un « agrume aux dix mille vertus ».

Les médecins antiques l’utilisaient en cas de grippes, de fièvres, de morsures de serpents ou pour éviter certaines épidémies. Au moyen Âge, grâce à sa vitamine C, il permettait d’éviter le scorbut des marins, mais aussi, permettait de conserver les aliments sur un bateau. Les rats sont loin d’en raffoler !

Nous allons voir que c’est un extraordinaire détoxifiant du corps et comme tendrait à le montrer les recherches actuelles, un produit capable de freiner la multiplication des cellules cancéreuses !

Saviez-vous que le citron est beaucoup plus sucré que la fraise. Il contient en effet 8gr de glucide/100gr alors que la fraise en contient 7gr/100gr. C’est l’acide citrique qu’il lui fait cacher son jeu !

C’est un excellent agrume que l’on devrait prioritairement consommer en début de printemps, la « saison du Foie ». À condition d’en respecter les quantités, la saveur acide, qui est justement à mettre en relation avec le logiciel Foie, permet de stimuler celui-ci.

Un clin d’œil avec une citation « acide » de Sacha Guitry qui a dit : « Elle a l’air d’avoir été sculptée dans un citron, de sorte que, quand elle se presse l’esprit, le citron s’entrouvre au-dessous du nez et les paroles qui coulent sont acidulées ».

Une autre plus poétique. Dans « Guignon » de Mallarmé :

« Toujours avec l’espoir de rencontrer la mer

Il voyageait sans pain, sans bâtons et sans urnes

Mordait au citron d’or de l’idéal amer ».

 

Que dit la médecine chinoise ?

Le citron, Ning Meng 柠檬 est de saveur Acide et de nature Neutre à Fraîche.

Sa nature lui permet ainsi de « rafraîchir la chaleur » et de « refroidir le sang », mais aussi de « neutraliser les toxines de l’inflammation ».

La saveur acide quant à elle est à mettre en relation avec le Foie. Prise en petite quantité, elle permet de « régénérer les liquides organiques ». Cette saveur est astringente et « retient ».

Quand vous mettez du jus de citron dans la bouche, les muqueuses se rétractent. Il en est de même pour la « malheureuse huître », pour savoir si elle est bien vivante !

Les méridiens organes cibles sont ceux :

    • De l’Estomac, 
    • du Foie et 
    • du Poumon. 

Ces actions selon les compendiums de pharmacopée chinoise de :

    • Régénérer les  liquides organiques. 
    • Arrêter la soif.
    • Disperser la canicule. 
    • Harmoniser l’Estomac. 
    • Dissiper le Tan, les mucosités (surtout au niveau du Poumon). 
    • Calmer le fœtus.

Toujours selon la médecine chinoise, Ning Meng traite la soif, la bouche sèche, les fièvres caniculaires, l’agitation, les vomissements gravidiques, la toux avec Tan.

*Le citron permet de dissiper efficacement les mucosités, le Tan avec une toux  productive grasse et jaune, liée à une inflammation du Poumon.

*Très important. On peut prendre à jeun le matin, l’équivalent d’un demi-citron, dilué dans de l’eau chaude, dans un peu moins d’un verre à moutarde.

La chaleur permet de disperser les effets du citron vers les méridiens et organes cibles, alors que le froid « contracte ».

Ce breuvage permet de prévenir les calculs rénaux et biliaires, ainsi que les infections urinaires. Il permet aussi de combattre les douleurs articulaires, l’arthrite et la goutte. Il permet aussi de déclencher le péristaltisme intestinal, favorisant ainsi l’évacuation des selles.

Ce même breuvage  peut être pris deux à trois fois par jour pendant neuf jours dans les périodes critiques, par exemple aux changements de saison pour se prémunir des attaques externes.

Cela permet ainsi de prévenir la grippe, les rhumes, en augmentant les défenses immunitaires. Mais aussi les gastro-entérites, car c’est un désinfectant de l’estomac. Cette boisson peut aussi fluidifier le sang.

*En cas de mal de gorge, on se gargarise avec du jus de citron toujours dilué dans de l’eau chaude, mélangé avec un peu de miel. Ce breuvage a alors d’importantes propriétés antiseptiques.

*Agissant sur le Foie qui est le lieu en médecine chinoise de « tous les tics et les tocs » de l’organisme, quelques gouttes de citron quand on a envie de fumer, est un excellent moyen de stopper la dépendance.

 Que disent les recherches modernes ?

*On pourrait en écrire des livres entiers tant ce fruit est important. Retenons que le citron contient de l’acide citrique qui a la propriété de se dégrader très rapidement, dès l’entrée en bouche. Cet acide est alors éliminé par les poumons sous forme d’acide carbonique, laissant des sels minéraux alcalins dans le corps. En particulier du potassium, très vite disponible, indispensable pour le bon fonctionnement du Cœur et du système nerveux.

Il permet aussi d’apporter du magnésium, du fer et du Fluor.

Il contient évidemment, beaucoup de vitamine C qui est protégée dans son milieu acide.

Notons l’effet protecteur très efficace de par les flavonoïdes (vit. P), vit. B et Vit E qu’il contient.

*Tout est bon dans le citron, à condition évidemment de se procurer des citrons issus de l’agriculture biologique, en particulier si on est amené à consommer les noyaux, qui ont tendance à concentrer les pesticides et la peau.

Il y a :

  • Le zeste de citron qui contient des pectines capables de faire baisser le taux de cholestérol et qui renforcent l’étanchéité des vaisseaux capillaires. Il permet ainsi de prévenir les maladies cardio-vasculaires. Notons que le zeste doit être ajouté cru dans un plat pour avoir un maximum d’effets.
  • La partie blanche (un peu comme dans l’orange) peut être très épaisse. On l’appelle albédo. Elle favorise la digestion et dissout le Tan en MTC. Elle permet de lutter contre le mauvais cholestérol et « raffermit » le bon. Mais aussi elle a des effets anti-inflammatoires et anticancéreux. Il est dit qu’une consommation régulière de cette partie blanche diminue le risque d’accidents vasculaires cérébraux. D’autre part elle a des vertus laxatives douces.
  • Les pépins contiennent des substances capables de prévenir les tumeurs en particulier de la bouche et du colon. Mais ses propriétés iraient encore plus loin, en s’opposant à la multiplication des cellules cancéreuses.

*Du fait de son pouvoir alcalisant, le citron permet de chasser la mauvaise haleine.

*Il est  reconnu en occident comme étant un antiseptique majeur, mais aussi un antiviral.

Des cataplasmes faits à partir de la pulpe  peuvent être utilisés pour soigner les abcès, les furoncles et autres infections de la peau.

Dans la médecine traditionnelle arabe, on l’utilise contre l’eczéma en  le mélangeant à l’huile d’olive. Le jus permet de nettoyer les blessures et les brûlures provoquées par les piqûres d’insectes.

*Du jus de citron mélangé à de l’huile d’olive permet en massage local de lutter contre les douleurs articulaires et de conserver les articulations souples.

*Le citron aide à traiter les insuffisances hépatiques et biliaires. Il protège le Foie. Il permet de supprimer rapidement les substances toxiques contenues dans le sang et le foie tel que l’alcool. Il traite aussi les insuffisances pancréatiques.

*On peut s’en servir en cas d’anémie, ou de taux d’hémoglobine trop bas.

*Il a fait aussi ses preuves en cas de présence de « Candida albicaens ».

*En cosmétologie, grâce aux vit. B1 et B2, et C qu’il contient, il a un effet antioxydant très puissant et favorise le métabolisme des cellules de la peau, empêchant l’apparition de tâches.  C’est un anti vieillissant notoire.

Mode d’utilisation.

Le citron peut être consommé cru, en jus, en décoction, et évidemment entrer dans de multiples préparations culinaires.

Il peut même dans certains cas être pris entier avec la peau, à condition évidemment qu’il soit « Bio ».

La quantité quotidienne est difficile à définir.

Je vous renvoie à mon cours sur les saveurs dans mon stage de diététique (voir lien).

Pour la majorité des personnes, un demi-citron amène exactement la quantité « d’acide » qu’il faut pour « tonifier le Foie ». On peut aller jusqu’à un citron. Attention au surdosage, car trop d’acide finirait par « blesser le foie » et déclencher entre autres, une souffrance des tendons, mais encore bien d’autres maux.

Pour avoir toutes les vertus du citron, il faut qu’il ait été cueilli à maturité sur l’arbre. A l’heure actuelle ils sont trop souvent cueillis vert, puis  mûrissent ensuite artificiellement.

Il faudra choisir des citrons jaunes ou verts (limes) « lourds » et bien fermes. Veillez à ce que l’écorce soit d’un « jaune pétillant ». Éviter les citrons à épiderme rugueux, car ils renferment beaucoup moins de jus.

Ils peuvent se garder une à deux semaines à température ambiante. Une fois le citron coupé, il est recommandé de le consommer rapidement sous peine de voir sa vitC s’évaporer très vite au contact de l’air.

*Le citron peut remplacer très avantageusement le vinaigre dans nos salades.

*Dans les épiceries arabes, chinoises et autres, on trouve des bocaux de citrons en saumure, ou citrons confits. Ce sont des citrons entiers plongés dans de l’eau salée dans lesquels ils vont macérer.

Cette préparation permet d’avoir tous les effets de la peau, du « blanc » et des pépins, car tout se mange alors. C’est un met de choix pour les tagines.

*Recette de nos campagnes : « prendre un citron. Plantez dedans un grand nombre de clous de girofles et mettez le tout dans une armoire. C’est un excellent antimite et donne une  odeur agréable au linge.

*Quand on en consomme pendant un repas, il aide à la digestion en favorisant le travail des différents organes digestifs.  En dehors des repas, il a essentiellement une action de nettoyage.

*Au Japon, on coupe l’écorce en fines lamelles dans de très nombreux plats comme les salades, les légumes, les soupes, les œufs brouillés.

*L’ajout de quelques gouttes de citron dans la pâte brisée la rend plus tendre et moins élastique, car l’acide citrique désagrège le gluten, protéine de la farine.

*Le citron est un excellent conservateur naturel, que ce soit pour les légumes, ou d’autres fruits. Toujours en rajouter quelques gouttes dans une salade de fruits, pour qu’elle ne s’oxyde pas.

Contre-indications 

Le jus de citron est déconseillé en cas d’ulcère, de gastrite ou de reflux gastro-œsophagien.

Attention de ne pas en consommer en même temps que des médicaments contenant de l’aluminium  comme certains antiacides, car il tend à le fixer dans le corps.

Le citron sur la peau est photo sensibilisant. Une exposition au soleil risque de favoriser l’apparition de taches.

En croquant trop souvent dedans, on risque de fragiliser la dentine, l’émail de la dent. Même si une petite quantité permet de blanchir la dent.

Et évidemment, éviter la surconsommation, car cela se retournerait contre l’organisme.

Conclusion

Dans la pharmacie du Bon Dieu, le citron joue un rôle central.

Évidemment, il ne faut pas en rajouter dans son thé, sous peine d’occulter les vertus thérapeutiques des thés chinois (suivre lien pour le thé).

Si en en met dans de l’eau chaude, il entre dans la quantité des liquides que vous devriez consommer dans une journée, soit en moyenne un litre par jour en petites quantités fractionnées.

Un Zeste d’humour pour finir. À force de se presser le citron, on finit par ne plus avoir de jus. Et du coup on n’a plus rien dans l’citron !!!

Source : Blog de Jean Pélissier

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *